HOSPITALITE Home » Vladimir Poutine ordonne de faciliter l’envoi de combattants “volontaires” en Ukraine

Vladimir Poutine ordonne de faciliter l’envoi de combattants “volontaires” en Ukraine

Spread the love

Le président russe appelle les Russes qui le souhaitent à combattre pour défendre leur pays en réponse à l’envoi, selon lui, de “mercenaires” par l’Occident afin de soutenir l’Ukraine.

Selon lui, cela se justifie car “les parrains occidentaux du régime ukrainien ne se cachent même pas” et rassemblent ouvertement “des mercenaires du monde entier pour les envoyer en Ukraine”.

Le président russe Vladimir Poutine a ordonné ce vendredi à son armée de faciliter l’envoi de combattants “volontaires” en Ukraine en réponse à l’acheminement, selon lui, de “mercenaires” par l’Occident. “Si vous voyez que des gens veulent y aller volontairement, qui plus est pas pour de l’argent, et aider ceux qui vivent dans le Donbass (région située à l’est de l’Ukraine, ndlr), alors il faut aller à leur rencontre et les aider à rejoindre la zone de combat”, a déclaré Vladimir Poutine, en réponse à une proposition de son ministre de la Défense.

Une légion internationale pour soutenir l’Ukraine

L’Ukraine a annoncé la création d’une légion d’étrangers volontaires intégrée à ses forces armées pour combattre les forces russes sur son territoire.

La Russie est accusée depuis des années de recourir à des paramilitaires privés, comme le nébuleux groupe Wagner, et de les déployer sur des terrains de conflits, en Syrie comme en Centrafrique ou au Mali. Elle a aussi été accusée d’avoir notamment formé de la sorte en 2014 la rébellion séparatiste armée prorusse du Donbass ukrainien.

Vladimir Poutine a aussi dit à son ministre Sergueï Choïgou soutenir son idée de remettre aux forces séparatistes de l’est les armements pris à l’Ukraine, “en particulier ceux de fabrication occidentale”.

Ignore ce message si tu es déjà membre !


pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives

This will close in 20 seconds

Discover more from EN LIGNE

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading