HOSPITALITE Home » Qu’est-ce que l’Onychomycose, cette maladie très peu connue qui touche vos ongles ?

Qu’est-ce que l’Onychomycose, cette maladie très peu connue qui touche vos ongles ?

Spread the love

La mycose des ongles encore appelée onychomycose est une maladie peu connue. Mais elle pose un problème esthétique majeur à environ 7 à 10 % de la population mondiale.

Ongles déformés, cassants, friables ou irréguliers et de couleur anormale voici quelques symptômes de l’onychomycose. Elle est considérée comme l’affection des ongles la plus courante.

«C’est une altération qui produit une infection pour les champignons. Le champignon, c’est un micro-organisme. Ce n’est pas une bactérie ni un virus, mais c’est un autre micro-organisme qui peut causer une infection au niveau des ongles et au niveau de la peau», explique le docteur Joaquin Dominguez Ouvinaz, podologue au Centre Médical le Belier en Côte d’Ivoire.

Invité de l’émission Question Santé sur BBC Afrique, le spécialiste précise que l’infection « peut toucher les mains et les pieds même si elle est plus fréquente au niveau des pieds. »

Les ongles des pieds sont infectés 10 fois plus souvent que les ongles des mains.

La maladie se manifeste à plusieurs niveaux. Les ongles présentent des plaques asymptomatiques blanches ou jaunes et une déformation.

Il peut arriver que l’onychomycose soit suspectée à l’observation de patients qui ont également une teigne des pieds ou une déformation unilatérale de l’ongle.

« Les premiers symptômes normalement, c’est un changement de la couleur de l’ongle. Il faut consulter un podologue, sinon un médecin généraliste peut aussi le traiter », conseille l’expert.

L’onychomycose ne met pas la vie en danger, mais peut considérablement dégrader la qualité de vie notamment en diminuant l’estime de soi. C’est une maladie qui peut se transmettre à d’autres, ce qui affecte la vie sociale et peut être une source de stigmatisation.

Sportifs et personnes âgées sont plus exposées

Il existe plusieurs situations et maladies associées à l’onychomycose.

Des microtraumatismes de l’ongle, par exemple dus au fait de se ronger les ongles à des chaussures non adaptées au pied ou à des activités sportives.

Parlant des personnes les plus exposées, « les plus fréquentes sont les personnes âgées et les sportifs. » Ces derniers transpirent beaucoup et leurs mouvements favorisent les micro-organismes qui « sont à l’aise parce qu’il y a beaucoup d’humidité et de chaleur », ajoute le Dr Ouvinaz.

Le fait d’être exposé à des facteurs environnementaux tels que la chaleur et l’humidité peut aussi être facteurs favorisant l’onychomycose.

Qu’est-ce qui est à l’origine de l’onychomycose ?

L’infection est causée par différents types de champignons microscopiques qui prolifèrent dans les endroits chauds, humides et sombres comme les chaussures fermées.

Les champignons se nourrissent de la kératine qui compose les ongles. Les ongles les plus souvent atteints sont ceux du gros et du petit orteil.

« Ce sont les champignons qui s’installent au niveau de l’espace intérieur et après, vont contaminer l’ongle. Des fois, ça vient directement à l’ongle », renseigne le docteur en précisant que «comme toutes les infections, ils ont besoin d’une porte d’entrée pour que les micro-organismes s’installent normalement. »

Mais la mycose de l’ongle guérit rarement spontanément sans traitement, et elle tend plutôt à s’aggraver, les surfaces infectées s’agrandissant au fil du temps.

« Un traitement qui prend du temps »

Le traitement se décide après avoir vérifié s’il s’agit d’une onychomycose primaire ou d’une surinfection. Dr Ouvinaz précise que « c’est un traitement qui prend du temps, environ entre 3 et 6 mois. » Un examen mycologique au laboratoire peut indiquer le type d’onychomycose.

Le traitement tient compte des zones infectées.

« Le problème qu’on trouve souvent, c’est que dès que le traitement commence à marcher, les patients arrêtent le traitement et l’onychomycose revient », regrette le médecin.

« Mais si les patients suivent les conseils du podologue, on peut le traiter et le guérir », rassure-t-il.

Quels sont les moyens de prévention ?

Une mycose des ongles n’est pas toujours facile à éliminer. Si les ongles commencent à se déformer, il faut réagir sans attendre pour une meilleure prise en charge.

Certaines mesures d’hygiène peuvent permettre d’éviter l’apparition de mycoses des ongles.

« Le traitement le plus important est de bien nettoyer les pieds », indique le podologue. Selon lui, l’hygiène des chaussures et des chaussettes est cruciale aussi bien pour le traitement que pour la prévention.

Ne pas marcher pieds nus, bien nettoyer les pieds et les chaussures sont très recommandés pour ne pas attraper l’onychomycose.

Ignore ce message si tu es déjà membre !


pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives

This will close in 20 seconds

Discover more from EN LIGNE

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading