HOSPITALITE Home » Emmanuel Macron écarte l’hypothèse d’une candidature aux municipales en 2026

Emmanuel Macron écarte l’hypothèse d’une candidature aux municipales en 2026

Spread the love
Emmanuel Macron, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 28 juin 2023.
Emmanuel Macron, à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 28 juin 2023.

Dans un entretien publié dimanche dans La Tribune et La Provence, le président de la République a exclu toute candidature aux municipales à Marseille en 2026, ni « à quoi que ce soit ». Le chef de l’État a lancé un plan « Marseille en grand » pour rattraper les retards de la deuxième ville de France, notamment dans les écoles et les transports

Emmanuel Macron, candidat aux élections municipales à Marseille en 2026, même en position non éligible ? Alors que la rumeur court localement, le président de la République a écarté cette hypothèque. « Certains ont peut-être regardé cette possibilité, mais je ne serai pas candidat – à quoi que ce soit », a répondu le chef de l’État dans un entretien publié ce dimanche 5 mai dans La Tribune et La Provence . Et d’ajouter : « C’est une ville pour laquelle j’ai une immense affection, qui a un potentiel extraordinaire, qui peut apporter encore plus au pays, par sa vitalité. Il faut qu’on aide Marseille. »

En septembre 2021, Emmanuel Macron avait annoncé, lors d’une visite à Marseille, des investissements massifs de l’État – cinq milliards d’euros – entre autres pour rénover des écoles primaires, désenclaver les quartiers pauvres du nord en développant un réseau de transport en commun et lutter contre le mal-logement, rappelle l’Agence France Presse.

Vidéo associée: Emmanuel Macron : «Nous n’avons pas tout réussi»

« On doit avoir une obsession, c’est des résultats. Des écoles refaites plus vite, des projets pédagogiques plus innovants, des piscines qu’on arrive à recréer », a-t-il souligné dans l’entretien.

Lire aussi : « Marseille en grand » : les sept travaux de la cité phocéenne qui reçoit Emmanuel Macron ce lundi

Clarifier les compétences entre la Ville et la Métropole

« Maintenant, à Marseille, il faut que les choses aillent beaucoup plus vite, que tous les acteurs améliorent l’esprit de collaboration, qui n’est pas suffisant », a toutefois taclé Emmanuel Macron. Il a notamment souhaité que les compétences soient « clarifiées » entre la Ville, dirigée par le maire divers gauche Benoît Payan, et la Métropole de Martine Vassal (droite) ex-adjointe de Jean-Claude Gaudin.

La Métropole comprend environ 90 communes du département et gère entre autres les transports, la propreté. « Le maire de Marseille a raison de se plaindre quand il dit qu’il ne gère pas la voirie pour sa ville. Il faut redonner aux villes certaines prérogatives, pour que les habitants comprennent qui fait quoi, pour avoir moins de redondances et de gaspillage d’argent public, et avancer plus vite sur les projets », a encore estimé le président.

Ignore ce message si tu es déjà membre !


pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives

This will close in 20 seconds

Discover more from RADIO & TV EN LIGNE

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading